La fonte à cire perdue en bijouterie.La gravure et la découpe de bijoux.La basse fusion étain et zamak.L’assemblage et la finition.Les traitements de surface.

La maquette en fonderie cire perdue ou basse fusion.

La réalisation des maquettes, manuellement ou en machine 3D de prototypage rapide.

Pourquoi une maquette ?

Pour pouvoir fabriquer vos pièces, nous avons besoin d’une maquette qui permettra la réalisation des moules caoutchouc ou silicone.

Plusieurs possibilités pour la réalisation de la maquette :

  • Dans certains cas, il est possible d’utiliser une pièce existante.
  • Réalisation manuelle dans de la cire à sculpter ou directement dans le métal pour des maquettes simples.
  • Réalisation en stéréolithographie sur imprimante cire ou résine.
  • Réalisation en usinage

Pour la bijouterie joaillerie, nous réalisons des maquettes en imprimante 3D cire ou résine.
Pour des pièces mécaniques et ne nécessitant pas un état de surface irréprochable nous réalisons des maquettes uniquement en résine car moins onéreuses.

La réalisation en usinage est rentable lorsque les formes sont simples, comme pour des plaquettes gravées d’un logo et d’une marque. Pour des réalisations manuelles, nous utilisons soit de la cire à sculpter, soit du métal.

 Étapes de réalisation d’une maquette :

Quelle soit réalisée par usinage ou en imprimante 3D.

En impression 3D cire.

  1. Envois de vos dessins et croquis cotés par le client.
  2. Établissement d’un devis.
  3. Réalisation du dessin en 3D.
  4. Validation du dessin par vos soins à l’aide de photos ou dessins 3D manipulables.
  5. Modification du dessin au besoin, donnant lieu à une nouvelle validation.
  6. Réalisation de la maquette en cire.
  7. Transformation de celle-ci en métal en fonderie cire perdue.
  8. Finition de la maquette métal.
  9. Validation de la maquette.
  10. Prêt pour le moulage.

 

En impression 3D résine.

  1. Envois de vos dessins et croquis cotés par le client.
  2. Établissement d’un devis.
  3. Réalisation du dessin en 3D.
  4. Validation du dessin par vos soins à l’aide de photos ou dessins 3D manipulables.
  5. Modification du dessin au besoin, donnant lieu à une nouvelle validation.
  6. Réalisation de la maquette en résine.
  7. Transformation de celle-ci en métal en fonderie cire perdue ou moulage direct.
  8. Finition de la maquette métal.
  9. Validation de la maquette.
  10. Prêt pour le moulage.

A l’étape 7, la résine peut être directement moulée, mais certains défauts seront reproduits dans le moule.

En usinage.

  1. Envois de vos dessins et croquis cotés par le client.
  2. Établissement d’un devis.
  3. Réalisation du dessin en 2D ou 3D.
  4. Validation du dessin par vos soins à l’aide de photos ou dessins 3D manipulables.
  5. Réalisation de la maquette en fraisage.
  6. Finition de la maquette métal.
  7. Validation de la maquette.
  8. Prêt pour le moulage.

A qui appartienne les dessins et les maquettes ?

Les dessins et les maquettes sont mentionnés dans les factures, vous en êtes donc les propriétaires. Nous les conservons généralement le temps de la production, au cas où il serait nécessaire de les modifier ou pour refaire un moule. Les maquettes ne sont pas retournées systématiquement en fin de production, au cas où nous en aurions besoin pour vos commandes futures. Si vous les souhaitez, il suffit de nous les demander. Des frais de port vous seront facturés s’il n’est pas possible de les joindre avec les pièces produites.

Contraintes et précautions

Le procédé de fonte à cire perdue et la basse fusion utilisent des moules silicone et caoutchouc qui engendrent des déformations et des retraits. Il faut en tenir compte au moment de la réalisation de la maquette.

L’intensité et la localisation de ces retraits et déformations, dépendent du type de moule réalisé (silicone, caoutchouc, galette silicone), de la personne qui réalisera le moule, et du métal choisi pour vos pièces. Malgré nos précautions, il est difficile de garantir une côte précise du premier coup, tel un + ou – 0.1mm.

Pour des tolérances de ce type, il est préférable de réaliser quelques pièces d’essai pour analyser les déformations et corriger la maquette au besoin.
Cela signifie la réalisation de deux maquettes, si la modification de la première n’est pas faisable. Heureusement, la plupart des bijoux ne nécessite pas une telle précaution; ce sera le cas pour des assemblages complexes ou dans d’autres cas rares.

Le prototypage rapide permet la réalisation de maquettes aux formes très complexes; attention à ne pas perdre de vue que ces pièces seront reproduites en fonderie cire perdue ou basse fusion et doivent s’adapter aux contraintes de ces techniques.