Lorsque nous recevons vos colis, il arrive parfois que des cires soient cassées alors que des solutions simples permettent d’éviter ces désagréments. Vous avez passé du temps à réaliser vos pièces en cire, alors soignez votre emballage.

Voici quelques conseils pour ne plus subir le transport.

Vos pièces en cire ou résine.

Choisissez de préférence une cire d’injection souple. Dans notre atelier, nous n’utilisons pas de cire cassante pour l’injection en moule. Les cires cassantes sont réputées pour avoir un plus faible retrait, mais sachez que le réglage de l’injecteur et la façon d’injecter est tout aussi efficace.

Pour les cires à sculpter, il n’en existe pas de souple, mais toutes sont assez résistante pour supporter le transport, si bien sur l’emballage est adapté.

Les cires à modeler ont tendance à ce déformer sans se casser, il faut donc les caler pour qu’elles ne s’affaissent pas sous leur propre poids.

Pour les cires d’impression 3D, prudence, car certaines imprimante 3D cire  génèrent des pièces très cassantes. Pour d’autres, la cire est plus solide. Sur certaines imprimante cire de la marque Solidscape, les cires deviennent de plus en plus fragile avec le temps qui passe, donc ne tardez pas à les envoyer.

Pour les résines, pas de soucis, elles sont suffisamment solide pour supporter le transport.

L’emballage des cires.

La principale erreur que nous voyons trop souvent, les cires s’entrechoquent ! c’est n’est donc pas un problème de cartons ou de cires qui taperaient sur le carton, ou de carton qui s’écraserait.

défaut d'emballage

Les pièces bougent dans l’emballage !!!

Mauvais emballage

Les couches de papier essuie tout ne sont pas adaptées. Les cires positionnées entre s’entrechoquent.

Vous devez faire en sorte que vos cires ne puissent pas s’entrechoquer les unes contre les autres. Pour cela, vous pouvez les mettre dans des sachets plastiques, de préférence une cire par sachets. Si vous en avez beaucoup, vous pouvez les poser entre des couches de coton. Ce n’est pas une solution idéal, car les fibres du coton restent coincées sur les aspérités des cires. Cela fait perdre du temps pour les en débarrasser et une mauvaise manipulation pourrait casser la cire. Cela reste malgré tout une solution envisageable pour des cires qui n’ont pas trop d’aspérités.

L’emballage des résines.

Placer vos résines dans des sachets plastique est une solution. Vous pouvez aussi les rouler dans de l’essuie tout ou dans du papier de soie avant de les placer dans un sachez plastique. Suivant votre appréciation, vous pouvez en mettre plusieurs par sachet plastique. 

Le sur-emballage de cartons.

C’est simple, l’emballage qui contient vos pièces doit-être dans un carton et calé avec des chips, papier bulles ou autres. C’est une très bonne solutions, car généralement, le premier carton peut se déformer sans que l’emballage contenant les cires ou résines ne soit touchées.

Le sur emballage est efficace!

Un carton dans un carton.

Sur emballage et pièce dans un sachet plastique.

Les pièces dans un sachet plastique.

Les matériaux de calage.

Par ordre de préférence pour les matériaux au contact de vos créations :

  1. sachet plastique (une à plusieurs pièces par sachet suivant vos pièces)
  2. papier de soie (attention à ce que les pièces ne puissent pas s’entrechoquer)
  3. essuie tout (attention à ce que les pièces ne puissent pas s’entrechoquer)
  4. papier bulles (pourquoi pas, mais n’est pas très pratique et d’une faible efficacité) 
  5. coton (ne pas utiliser si vos pièces ont trop d’aspérités)
  6. papier kraft (trop rigide, ne convient pas)

Conclusion.

Pour des cires à sculpter, utilisez des petits sachets plastiques, une cire par sachets, et positionnez les sachets dans une boite avec des éléments de calage (papier, papier bulles, chips, coton…). Puis placez cette boite dans un carton avec quelques éléments de calage.

Pour des cires d’injection, si il y en a peu, utilisez la méthode ci-dessus.

Si les cires d’injection sont en cire non cassante, vous pouvez en mettre plusieurs dans un sachet et les caler dans une première boite qui sera elle même calé dans un carton plus grand. Suivant la taille des cires, 20 à 30 cires par sachet semble correcte.

Si les cires d’injection sont cassante et nombreuse, utilisez du coton avec plusieurs cires par couche. C’est à vous de juger le nombre de cire par couche et la pression de calage du coton pour que les cires ne bougent pas sans les écraser. Ensuite c’est la même chose que les autres solutions, la boite contenant les cires doit être calée dans un carton plus grand.

N’oubliez pas non plus que la température extérieure joue aussi énormément, soyer plus vigilant encore à vos emballages lorsque les températures baissent.

Pour les cires d’impression 3D utilisez la même méthode que pour les cires à sculpter.

Pour les résines d’impression 3D, utilisez la même méthode que pour les cires d’injection non cassante.

 

Quoi qu’il en soit, rappelez vous que les cires ne doivent pas s’entrechoquer !

Pas de ruban adhésif pour fermer les sachets, car trop long et difficile à enlever. Il faut les protéger des chocs, pas de voleurs !